Analyse Valeur EUROLAND

Amélioration de la marge d’EBE


Publication des résultats annuels 2019

planetmedia publie ses résultats annuels 2019 avec un chiffre d’affaires en ligne avec nos attentes à 8,0 M€ (-18% et stable hors activités abandonnées). L’EBE ressort à 2,5 M€ (vs 2,3 M€ en 2018), soit une MEX en hausse de 7 points à 31%. Finalement, le RN est négatif à -1,6 M€ sous l’effet d’une dépréciation de 1,8 M€ liée aux actifs d’Addict Media. Alors que la réorientation dès 2018 vers les activités rentables a permis à la société de retrouver son niveau de marge d’EBE normative, 2020 devrait s’inscrire dans la même tendance avec une montée en puissance du Media Programmatique.


Commentaires

Le repositionnement de planetmedia autour de ses sites en propre (planet.fr, medisite.fr, e-sante.fr) permet d’afficher un CA combiné stable hors activité abandonnées par rapport à 2018. Le Media Programmatique représente désormais 3,5 M€ (~44% du CA) en hausse de 11% soutenu par: 1/ La mise en place d’une stratégie de Revenue Management avec des prix planchers variables proposés aux annonceurs selon l’heure de la journée et 2/ le renforcement de l’offre omnicanale. L’activité Media direct affiche un retrait de 6%. En terme de rentabilité, la stratégie de planetmedia, visant à se recentrer vers les lignes plus fortement contributives à la marge, affiche ses premiers effets et permet au groupe de voir sa marge d’EBE croitre de 7 points à 31% (vs 24% en 2018). Concernant l’audience des trois sites du Groupe, 50% de celle-ci était composée d’abonnés réaffirmant la pertinence du contenu proposé. Sur le T1 2020, l’audience a même connu une très forte hausse avec près de 32 million de visites (+30% vs mars 2019). Cette progression significative a bénéficié aux revenus Programmatiques qui augmentent de 15% à 0,8 M€ permettant malgré le contexte actuel d’afficher un CA T1 stable à 1,8 M€. Sur les perspectives, l’exercice 2020 devrait s’inscrire dans la même tendance que le T1 avec une dynamique forte des revenus Programmatiques. La marge d’EBE devrait à nouveau être favorisée par la montée en puissance de la très contributive activité de Programmatique. De plus, l’arrivée de Benoît Sillard en tant que membre indépendant du conseil de surveillance devrait permettre de renforcer la gouvernance tout en apportant son expertise du digital. A la suite de cette publication, nous revoyons nos attentes avec un CA combiné 2020 à 8,2 M€ (vs 9,0 M€ préalablement). L’EBE combiné ressortirait à 2,4 M€ (vs 2,7 M€ préalablement). Recommandation Compte tenu de l’actualisation de nos estimations et de nos modèles, notre objectif de cours 2,00 € (vs 2,30 €). Notre recommandation reste à Achat.


Voir le Flash Euroland